Edit
Audit Gratuit
Base de connaissance

Cash-Flow

Le cash-flow représente le flux de trésorerie dont dispose une entreprise. Il est différent de la Capacité d’autofinancement (CAF) car il tient compte des financement des stocks et charges d’impôts.

Ce qu'il faut savoir.

Le calcul du cash-flow peut s’opérer de trois façons.

Cash-flow from opérations (flux de trésorerie d’exploitation)

Flux de trésorerie d’exploitation = résultat net + dotations aux amortissements et aux provisions – reprises sur amortissements et provisions – plus-values de cession d’actifs + moins-values de cessions d’actifs + variation BFR

Il permet de mesurer l’intensité des flux monétaires générés par l’exploitation.

Free Cash-Flow (flux de trésorerie disponible)

Flux de trésorerie disponible = EBE – impôts sur résultat d’exploitation + variation BFR – investissements + désinvestissements

Il sert à évaluer l’entreprise et correspond au flux de trésorerie généré par l’actif économique. Il est ensuite réparti entre les différents financeurs (actionnaires et établissements bancaires).

3 – Cash-flow to equity (flux de trésorerie revenant aux prêteurs)

Flux de trésorerie revenant aux prêteurs = flux de trésorerie disponible – frais financiers + produits financiers + variation de l’endettement bancaire et financier

Il permet d’estimer la valeur des capitaux propres d’une entreprise, lors d’une prise de participation par un ou plusieurs investisseurs.