Edit
Audit Gratuit
Base de connaissance

Le besoin en fonds de roulement (BFR)

Le besoin en fonds de roulement (BFR) correspond à la différence entre les encaissements (ressources) et les décaissements (dépenses) d’une entreprise sur une période donnée. Il est un indicateur essentiel pour anticiper un éventuel creux de trésorerie. Le BFR peut être négatif, nul ou positif. Il est induit par les décalages de flux de trésorerie liés à l’exploitation courante de l’entreprise. Le besoin en fonds de roulement est souvent rapproché du fond de roulement avec lequel il ne doit pas être confondu.

Ce qu'il faut savoir.

Comment calcule-t-on le Besoin en fonds de roulement ?

La formule de calcul simplifiée du besoin en fonds de roulement est la suivante : BFR = Stocks + Créances clients ou autres créances – Dettes non financières. Le résultat est couramment exprimé en nombre de jours de chiffre d’affaires.

Le Besoin en Fonds de Roulement positif.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, un BFR positif indique que l’exploitation immédiate de l’entreprise ne lui permet pas de couvrir ses charges à venir. Dans ce type de cas de figure, soit vous disposez de la trésorerie pour autofinancer votre BFR, soit il sera nécessaire de faire appel à des solutions de renfort de trésorerie.

Si vous avez besoin de financer votre BFR, nous avons des solutions à vous proposer.

Le Besoin en Fonds de Roulement négatif.

Le Besoin en Fonds de Roulement négatif dénote que l’exploitation de l’entreprise génère une trésorerie excédentaire. En d’autres termes, cela veut dire que vos dépenses d’exploitation sont inférieures à vos recettes.

Les excédents de trésorerie peuvent financer de futurs investissements ou être placés pour générer un rendement financier.

Le Besoin en Fonds de Roulement nul.

Cette situation correspond à un équilibre parfait entre les ressources et les emplois de votre entreprise. Votre entreprise n’a aucun besoin à financer mais ne génère pas d’excédent.